Pont du chenal Nord : Une technique novatrice pour l’installation des poutres de Structal-ponts

Partager

13 Juillet 2012

Structal-ponts a débuté, à la mi-mai, les livraisons des poutres caissons qui serviront au remplacement du pont du chenal Nord à Cornwall, en Ontario. L’installation des poutres s’effectue sous la responsabilité de Structal-ponts, grâce à la méthode de lancement qui nécessite l’utilisation d’un avant-bec en acier. L’avant-bec (ou nez de lancement) est une section de poutres plus légères et à inertie variable, installée devant la structure afin de minimiser les efforts dans la structure en cours de lancement.

steel_launching_nose
Photo : Groupe AECON inc. Avant-bec en acier fourni par Structal-ponts pour le lancement des poutres. Le pont que l’on aperçoit à droite sur la photo est l’ancien pont du chenal Nord qui sera remplacé.

Nouvelle technique de lancement par contrepoids élaborée par Structal-ponts

Les deux premières phases, maintenant complétées, ont requis une technique particulière qui consistait à basculer l’assemblage du caisson et de l’avant-bec. Ce dernier doit être fabriqué avec une semelle inférieure ayant une pente verticale, ce qui sera essentiel pour les phases subséquentes du lancement. Ainsi, les semelles inférieures des caissons sont horizontales et celles de l’avant-bec sont en pente, ce qui ne nous permettait pas de rouler simultanément sur les caissons et l’avant-bec lors des deux premières phases. Le croquis suivant illustre bien la situation.

Dominique Blouin, directeur construction et directeur technique, explique : « Cette procédure est nécessaire en raison de la longueur de l’aire d’assemblage disponible en chantier. Celle-ci étant restreinte, elle ne permettait pas l’assemblage de plusieurs caissons. La technique consistait à utiliser des contrepoids installés à l’arrière de la structure assemblée afin de pouvoir compléter les premiers mètres de lancement. Au moment où le point de culbute était presque atteint (autant de poids à l’arrière de l’appui principal qu’à l’avant de celui-ci), les contrepoids étaient retirés afin de laisser l’assemblage basculer lentement sur les poutres de l’avant-bec. Cette procédure, élaborée par notre équipe, n’avait jamais été réalisée jusqu’à maintenant. Dans le cas du deuxième lancement, alors que l’assemblage des caissons et de l’avant-bec mesurait plus de 116 mètres (381 pieds), la bascule était effectuée au-dessus de l’eau, nous laissant très peu de marge de manœuvre. Il était donc très important de bien guider la structure afin qu’une fois la bascule effectuée, les extrémités des deux poutres de l’avant-bec se retrouvent exactement centrées sur leurs appuis ».

Télécharger le document

Rappelons que Structal-ponts a comme mandat de fabriquer et d’installer 22 poutres caissons, et de fournir 40 appareils d’appui Goodco-Z-Tech pour ce pont qui mesurera 335 mètres. L’installation de la dernière poutre est prévue vers la fin août.

To top