Échangeur des Laurentides : des poutres caissons signées Structal-ponts

Partager

29 Mars 2012

Structal-ponts a récemment procédé à la livraison de 10 poutres caissons destinées au projet de réaménagement de l’échangeur des Laurentides, situé à la jonction des autoroutes 15 et 40 à Montréal. C’est pour le compte de G.T.S. (Les Grands Travaux Soter inc.) que Structal-ponts a fourni 910 tonnes de composants d’acier pour la fabrication de quatre structures faisant partie de ce projet.

36347
Une des poutres caissons prête à être expédiée au chantier.
box-girder_installation
Installation d’une poutre caisson au chantier de l’échangeur des Laurentides.

Les poutres caissons, d’une longueur variant entre 28,3 et 36,3 mètres (93 à 119 pieds) et pesant entre 38 555 et 58 967 kilogrammes (85 000 et 130 000 livres), ont été fabriquées, métallisées, peintes et assemblées à l’usine de Groupe Canam située à Québec, entre les mois de décembre 2011 et mars 2012. Les livraisons, quant à elles, se sont échelonnées sur une période de cinq jours, soit entre le 19 et le 23 mars, et ont nécessité l’utilisation d’équipement spécialisé. Goodco Z-Tech, un produit de Structal-ponts, a également fourni huit appuis à élastomère confiné (de type pot), 32 appuis en élastomère fretté, un joint de dilatation modulaire de type LG-2, ainsi que trois joints de type HSS pour l’ensemble du projet de réaménagement de l’échangeur. 

L’installation au chantier

Dominique Blouin, directeur, construction et directeur technique chez Structal-ponts dévoile quelques particularités du projet : « La réalisation a été un défi pour nos équipes de fabrication en raison de la géométrie courbée et inclinée de ce pont, en plus de sa longueur totale qui est de 155,5 mètres (510 pieds). Habituellement, l’installation des poutres pour ce pont aurait requis un minimum de cinq jours, mais compte tenu de sa localisation, l’installation devait se faire en une seule nuit. Nous avons donc dépêché une équipe sur place afin d’effectuer une vérification des assemblages en chantier dans le but de nous assurer que tous les problèmes potentiels soient éliminés avant l’installation. Notre implication a été un atout important dans la réussite de ce tour de force. »

L’installation des poutres caissons s’est effectuée en mode accéléré au cours de la fin de semaine du 24 et 25 mars. Afin de respecter l’échéancier très serré, une centaine de travailleurs de même que 10 grues ont été mis à contribution afin de procéder à l’installation des 10 poutres de façon simultanée.

En savoir plus

Consultez l’article et visionnez les reportages de TVA Nouvelles sur l’installation des poutres.

To top